Modalités thérapeutiques
Tumeur avec mutation de BRAF V600E

L’association dabrafenib (ciblant BRAF, 300 mg x2/j) et trametinib (ciblant MEK, 2 mg x 1/j) a montré son efficacité (dans un essai non contrôlé) en première et en seconde ligne de traitement (79–81). On notera que l’indication est restreinte aux patients présentant une mutation V600 exclusivement. Bien que ce traitement ait obtenu une AMM européenne dans cette indication (pour les mutations V600), il s’est vu refusé son remboursement en France en 2018. La combinaison est toutefois disponible pour le traitement du mélanome métastatique.

Voir le référentiel
 

Références

79. Planchard D, Besse B, Groen HJM, Souquet P‐J, Quoix E, Baik CS, et al. Dabrafenib plus trametinib in patients with previously treated BRAF(V600E)‐mutant metastatic non‐small cell lung cancer: an open‐label, multicentre phase 2 trial. Lancet Oncol. juill 2016;17(7):984-93.

80. Planchard D, Kim TM, Mazieres J, Quoix E, Riely G, Barlesi F, et al. Dabrafenib in patients with BRAF(V600E)‐positive advanced nonsmall‐cell lung cancer: a single‐arm, multicentre, open‐label, phase 2 trial. Lancet Oncol. mai 2016;17(5):642-50.

81. Planchard D, Smit EF, Groen HJM, Mazieres J, Besse B, Helland Å, et al. Dabrafenib plus trametinib in patients with previously untreated BRAF V600E ‐mutant metastatic non‐small‐cell lung cancer: an open‐label, phase 2 trial. Lancet Oncol. oct 2017;18(10):1307-16.