Cancer Bronchique non à petites cellules
Bilan diagnostique

Le diagnostic doit privilégier les prélèvements histologiques. Les cytoblocs permettent également la réalisation d’études immunohistochimiques et moléculaires.

Le nombre de biopsies bronchiques doit être supérieur à 5 (5). Depuis 2016, l’European Expert Group recommande au moins 5 biopsies pour le diagnostic ET 5 biopsies supplémentaires pour phénotypage et génotypage (5). En cas de biopsies trans thoraciques sous TDM pour des lésions périphériques, il est nécessaire de réaliser 1 à 2 carottes, en gauge 18 et en coaxial. La fixation des prélèvements histologiques doit utiliser le formol. Il faut proscrire les fixateurs à base d’acide picrique et d’AFA et éviter les sur-fixations ou les sous-fixations.

 

Recommandations

La recherche du statut d’expression PDL1 en Immunohistochimie est recommandée dans tous les CBNPC de stades IIIA non résécable à IV, dès le diagnostic initial.

La recherche d’altérations moléculaires doit être effectuée au maximum dans les 3 semaines calendaires suivant la date de prélèvement dont 2 semaines après demande auprès du laboratoire.

La recherche des anomalies moléculaires suivantes est recommandée dans tous les CBNPC non épidermoïdes et dans les carcinomes épidermoïdes des non-fumeurs de stades avancés :

  • Dès le diagnostic initial : PDL1, EGFR, KRAS, les fusions ALK, ROS 1.
  • En option au diagnostic initial et systématiquement avant la seconde ligne : BRAF, mutations dans l’exon 14 de MET, fusions de RET (si technique disponible) et de NTRK.
  • Systématiquement avant la seconde ligne : les autres altérations de MET, les mutations HER2, et les fusions NRG1.

Chez les non-fumeurs, le statut EGFR, ALK et ROS1 doit impérativement être connu avant da débuter le traitement de 1ère ligne.

 

Options

Sous réserve d’utilisation d’un anticorps adéquat, l’immunohistochimie ALK est suffisante pour le diagnostic des réarrangements ALK.


Proposition d’arbre décisionnel pour le diagnostic des carcinomes indifférenciés


Proposition de panel minimal de biologie moléculaire pour les CBNPC de stade avancé

Voir le référentiel

 

Références

5. Dietel M, Bubendorf L, Dingemans A-MC, Dooms C, Elmberger G, García RC, et al. Diagnostic procedures for non-small-cell lung cancer (NSCLC): recommendations of the European Expert Group. Thorax. févr 2016;71(2):177‑84.