Modalités thérapeutiques
Fusion de NTRK

Recommandation – Cancers de stades avancés avec fusion NTRK

Le larotrectinib (100mg x 2/j) est indiqué en monothérapie dans le traitement des patients adultes et pédiatriques à partir d’un mois, atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK, réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée (disponible en post-ATU en rétrocession hospitalière).

Voir le référentiel