Surveillance
Carcinomes bronchiques de stades III traités par chimio-radiothérapie ± immunothérapie adjuvante

La réalisation d’un premier scanner, rapidement après la fin de la chimio-radiothérapie est recommandée, pour pouvoir débuter le traitement par durvalumab dans les 42 jours. Son objectif est de poser l’indication d’un traitement par durvalumab chez les patients éligibles et après s’être assuré de l’absence de progression tumorale et/ou de toxicité pulmonaire du traitement par chimio-radiothérapie.

En cas de forte suspicion de récidive, un TEP-scan peut être proposé en gardant en mémoire que les lésions post-radiques peuvent être hyper-métaboliques.

Voir le référentiel