Tumeurs neuro-endocrines du thorax
Introduction

Classification histologique des tumeurs pulmonaires de 2015 (extraits focalisés sur les tumeurs neuroendocrines) (2)


La détermination du Ki67 est utilisée dans la classification OMS des tumeurs neuroendocrines (TNE) digestives, mais ne l’est pas en cancérologie thoracique. Elle peut être utile pour aider à déterminer l’agressivité d’une tumeur (5,6). En effet, le taux de ki67 sera plus élevé pour le CBPC et le CNEGC alors qu’il sera bas pour les tumeurs carcinoïdes. Il est donc utile pour différencier le groupe des tumeurs de « haut grade » (CBPC et CNEGC) des tumeurs de « bas grade » (tumeurs carcinoïdes) (1). Cela est confirmé par une étude récente de tumeurs neuroendocrines bronchiques de tout grade avec un cut-off de 20% de Ki67 pour différencier les tumeurs neuroendocrines de bas de grade et de haut grade (7).

Voir le référentiel

Références

1. Travis WD, Brambilla E, Nicholson AG, Yatabe Y, Austin JHM, Beasley MB, et al. The 2015 World Health Organization Classification of Lung Tumors: Impact of Genetic, Clinical and Radiologic Advances Since the 2004 Classification. J Thorac Oncol. sept 2015;10(9):1243‑60.

2. Travis W, Brambilla E, Mûller‐Hemerlinck H. Pathology and genetics of Tumours of of the Lung, pleura, thymus and Heart. Lyon: IARC Press. 2004;344.

5. Travis WD. Advances in neuroendocrine lung tumors. Ann Oncol. oct 2010;21 Suppl 7:vii65‐71.

6. Iyoda A, Hiroshima K, Moriya Y, Mizobuchi T, Otsuji M, Sekine Y, et al. Pulmonary large cell neuroendocrine carcinoma demonstrates high proliferative activity. Ann Thorac Surg. juin 2004;77(6):1891‑1895; discussion 1895.

7. Fabbri A, Cossa M, Sonzogni A, Papotti M, Righi L, Gatti G, et al. Ki‐67 labeling index of neuroendocrine tumors of the lung has a high level of correspondence between biopsy samples and surgical specimens when strict counting guidelines are applied. Virchows Arch. févr 2017;470(2):153‑64.