Carninomes bronchique neuro-endocrines à grandes cellules
Bilan clinique pré-thérapeutique

Il ne présente pas de spécificité. Il s’applique en pratique courante aux pratiques diagnostiques, endoscopiques et radiologiques des carcinomes bronchiques non à petites cellules (cf. référentiel CBNPC).

  • La réalisation d’une IRM cérébrale ou d’un scanner cérébral est recommandée.
  • Dans les formes opérables, la réalisation d’une TEP est recommandée (50).
  • L’utilisation de l’EBUS est possible pour le staging (51)

Aux stades localisés et localement avancés, les CNEGC ont un pronostic comparable aux CBNPC, mais aux stades métastatiques, ils ont un profil évolutif et un pronostic qui les rapprochent des CPC. Il est difficile de savoir si cette évolution correspond à des différences biologiques entre les CNEGC et les autres types de cancers ou bien s’il s’agit de différences liées aux traitements utilisés.

Voir le référentiel

Références

50. Lee KW, Lee Y, Oh SW, Jin KN, Goo JM. Large cell neuroendocrine carcinoma of the lung: CT and FDG PET findings. Eur J Radiol. nov 2015;84(11):2332‑8.

51. Inage T, Nakajima T, Fujiwara T, Sakairi Y, Wada H, Suzuki H, et al. Pathological diagnosis of pulmonary large cell neuroendocrine carcinoma by endobronchial ultrasound-guided transbronchial needle aspiration. Thorac Cancer. 2018;9(2):273‑7.