Métastases cérébrales synchrones en situation multi‐métastatique
CBNPC sans mutation de l’EGFR ni réarrangement de ALK ou ROS1

Recommandations

En cas de métastases cérébrales synchrones en situation multimétastatique, un traitement systémique adapté à l’histologie et au PDL1 est recommandé, les recommandations étant identiques aux CBNPC de stade 4.

L’adjonction de bevacizumab pourrait améliorer l’efficacité chez des patients sélectionnés avec un bon PS et l’absence de symptôme neurologique, sans risque supplémentaire.

Les traitements par inhibiteurs de checkpoint anti-PDL1, anti-PD1 et anti-CTLA4 peuvent être utilisés seuls ou en association avec la chimiothérapie chez des patients présentant des métastases cérébrales avec une tolérance et une efficacité similaire à celle observée sur les autres sites.

Une radiothérapie cérébrale est réalisable soit d’emblée notamment en cas de symptômes neurologiques, soit secondairement chez les patients en progression cérébrale malgré le traitement systémique.

Une RTS cérébrale n’impose pas l’arrêt du traitement par immunothérapie.

 

Options

Le nombre de métastases traitées par RTS peut aller au-delà de 4 chez les patients en bon état général, à fortiori avec un score Lung-molGPA 3 ou 4 (à discuter en RCP).

Voir le référentiel