Nutrition des patients en oncologie thoracique
Prise en charge nutritionnelle en contexte chirurgicale

Évaluation du grade nutritionnel

Le risque nutritionnel peut être classé en trois catégories.

* La chirurgie thoracique (résection pulmonaire majeure) est considérée comme un acte à risque élevé de morbidité.


Recommandations

  • Les patients non dénutris (GN2) doivent probablement bénéficier d’une prise en charge nutritionnelle par conseils diététiques et compléments nutritionnels en pré-opératoire. Une assistance nutritionnelle post-opératoire d’une durée inférieure à 7 jours n’est pas recommandée. Il est recommandé d’instaurer une assistance nutritionnelle quand le patient a des apports alimentaires post-opératoires inférieurs à 60% de ses besoins quotidiens depuis 7 jours.
  • Les patients dénutris et devant subir une chirurgie sans risque élevé de morbidité doivent probablement bénéficier de compléments nutritionnels, nutrition entérale ou parentérale (GN 3) en période pré-opératoire.
  • Tout patient dénutri et devant subir une chirurgie avec risque élevé de morbidité (GN 4) doit recevoir une assistance nutritionnelle pré-opératoire (nutrition entérale ou nutrition parentérale) d’au moins 7 à 10 jours.
  • Chez les patients dénutris (GN 3 et 4) il est recommandé d’instaurer dès les 24 premières heures post-opératoires, un support nutritionnel.

 

Voir le référentiel