Sevrage
Après le sevrage

Le fumeur est devenu un « ex‐fumeur« , le médecin, lors de consultations mensuelles, doit s’assurer du maintien de l’arrêt et essayer de prévenir les rechutes.

Il faut envisager la rechute avant même toute démarche de sevrage comme une possibilité, afin de déculpabiliser à la fois le fumeur et le médecin.

Il est d’ailleurs souhaitable de parler de succès différé plutôt que de rechute, le succès du sevrage est assuré par la répétition d’expériences positives.

Recommandations

En cas de rechute il faut vivement conseiller au patient de prendre contact avec la consultation de tabacologie (appel ou nouvelle consultation).

Voir le référentiel