Moyens d’aide au sevrage tabagique
Varénicline

Il cible les récepteurs nicotiniques neuronaux à l’acétylcholine a4-b2 par un double mode d’action. Un effet agoniste partiel stimule les récepteurs nicotiniques a4-b2, conduisant à une libération partielle de dopamine qui soulage des symptômes de manque. Un effet antagoniste bloque les récepteurs nicotiniques a4-b2 qui, n’étant plus stimulés par la nicotine, occasionnent une réduction des effets de récompense et de renforcement du tabagisme.

La durée de traitement recommandée est de 12 semaines, avec possibilité de reconduire trois mois de traitement chez les patients fortement dépendants chez qui on craint une rechute.

Voir le référentiel