Sevrage tabagique
Dépendance tabagique

Parmi les diverses drogues, la nicotine est une de celles qui entraîne une dépendance parmi les plus fortes.

La dépendance tabagique résulte le plus souvent de l’association de trois types de dépendance :

  • La dépendance physique pharmacologique liée à la nicotine et évaluée par le test de Fagerström,
  • La dépendance comportementale correspondant aux habitudes, aux rites et à la gestuelle,
  • La dépendance psychologique correspondant à la place que tient la cigarette dans la vie quotidienne d’un fumeur donné : plaisir, calmant, anxiolytique, antidépresseur et/ou facteur de sociabilité,…

Le thérapeute doit évaluer la part respective de ces trois dépendances chez un fumeur donné, et adapter sa prise en charge au cas par cas.

Les co‐dépendances alcool‐tabac et cannabis‐tabac sont fréquentes, elles doivent être systématiquement recherchées et il faut envisager un traitement de ces autres dépendances, avec l’aide des référents.